La Corrida de Quimper dimanche 30 décembre


La corrida de Quimper organisée par l’ULAQC est désormais le rendez-vous incontournable de fin d’année pour tous les coureurs du département. Depuis plus de 10 ans, elle a traditionnellement lieu le dimanche entre noël et le 31 décembre. Une course indispensable pour éliminer le « gras accumulé » en ce début d’hiver et surtout pour éviter le stockage des mauvaises graisses des fêtes !!

A partir de 17h, les femmes ouvrent le bal et s’élancent pour 5 km sur les pavés du centre ville. A 18h, c’est au tour des hommes (beaucoup plus nombreux) de se frayer un chemin afin de parcourir les 7 km du circuit.
Depuis l’année dernière, une boucle de 1 km est proposée aux enfants nés en 2002 et 2003. Celle ci a lieu à 17h 40.

Alors, rendez-vous en ville dimanche…à la Corrida de Quimper…déguisés ??

Plan du circuit 2012 :

17h : 5 km femmes
17h40 : course enfants nés en 2002-2003
18h : 7 km hommes

Trail de Saint Evarzec

Le dimanche 16 décembre 2012,  
7 membres de Brin d’avoine se sont retrouvés sur le trail de Saint-Evarzec.
Le parcours de 12 km, relativement boueux, n’a pas empêché nos athlètes
de décrocher pour certains « le Podium », et pour d’autres de belles places
au classement :
  • Ronan Loyer 3ème en 50mn11s
  • Ronan Cotten 6ème en 51mn38s
  • Bernard Le Viol 32 eme en 56mn36s – 1er Vétéran 2
  • Tiphaine Guerroué 47eme en 59mn 12s - 1ère Féminine
  • Frédéric  Thomas 66eme en 1h00mn46s
  • Denise Sadour 179eme en 1h17mn52s
  • Franck Roussel 180eme en 1h19mn22s   

A noter également la belle performance au cross de Brest de :

  • Adèle Morlet 2 ème féminine en 19mn 10s
 .

Stéphanie à la Transmartinique…Un témoignage saisissant…

« De retour sur le halage, suis vraiment contente d’avoir bouclé cette épreuve en 31h de doutes, hallucinations mais grosse pêche pour passer cette ligne d’arrivée. »
3 étapes complètement différentes :

*La montagne pelée et la traversée de la forêt tropicale qui représentent les plus grosses diffcultés techniques dans lesquelles je n’ai pas pris le moindre risque. Une montée vertigineuse, des escaliers avec des marches de plus d’un mètre à franchir… des fous… des sentiers pas tracés où on est content d’avoir les boosters pour éviter les griffures. Des pièges et des roches glissantes pour la descente, ai cru que mon short allait lacher à force de descendre sur les fesses… lol . De la bouillasse en forêt (surprenant vu la chaleur…) , des descentes en rappel à la corde (prête pour Koh lanta!!!) et puis enfin le PC et la joie de changer ses fringues pour repartir au sec… un petit contrôle médical qui ne voulait pas me laisser repartir si je m’enfilais pas leur assiette de poulet … beurk plein d’épices… lol « poulet boucanné » chouette!!!

Cette première partie, j’ai eu le plaisir de la partager avec Nicolas le Dain, nous sommes partis tranquille en se disant respectivement que chacun faisait sa course et qu’il ne fallait pas s’attendre si l’un avait envie de partir puis finalement, on reprend le départ pour la deuxième étape ensemble bien contents de s’épauler pour la suite…

*Car en effet, la deuxième partie, c’était le bitume martiniquais… lol, le goudron , ils connaissent pas… hihihi, c’est du béton !!! Et les lacets non plus !!! Des murs de route avec des pentes que même en voiture, je monterais pas !!! lol, c’est là qu’alterner avec des champs de bananes, j’ai croisé « grand stroumpf » dans la nuit, il était sur le côté avec son ti bonnet et ses gros pieds… apparemment, grosse halucination! pfff, suis sûre qu’il était là, je l’ai vu moi ! Une envie de dormir sur un banc à la rhumerie clément en attendant que ça ouvre mais non objectif passer la montagne suivante « le Vauclin » et arriver à St jospeh à l’est de l’ile pour le PC suivant et son 90 ème km pour s’accorder 25 minutes de sommeil ENFINNNNNNNNN, soigner les pieds qui étaient de feu et laisser grand stroumpf dans les bananes pour atteindre le ravito de cap chevallier dernière étape de 33 km le long de la plage.

*Bien reboostée et convaincue que l’on pouvait encore avancer, ai dit à Nico que c’était maintenant que la course se jouait, on devait être dans les 90ème … on termine 53 et 54 ème jusqu’au bout on remontait des coureurs et même des coureurs du défi bleu (58 km).

Pour enfin passer cette ligne d’arrivée vers 10h ensemble. On était rincé mais heureux et vraiment satisfait d’être aller au bout de cette course.

Suis pas du tout aguerrie à ces épreuves mais fichtre, elle est loin d’être facile.

Vu les temps de passage, les meilleurs points de vu on a du les passer dans  la nuit et finalement pas souffert de la chaleur, ce qui est pas un mal.

Avec Nicolas, on est tombé sur deux assistances : un papi qui hyperventilait dans la montagne et un autre « ti » père suspendu à sa corde avec les côtés cassées, ce qui nous a bien pris 2 heures le temps de les accompagner sur un point accessible aux secours. Moralité, faut pas se blesser parce que personne s’arrête, c’est bien dommage , l’esprit est au chrono et ce côté là était hyper décevant ! Je ne sais même pas comment on peut passer à côté de qq’un en détresse et le laisser comme un chien dans la douleur. c’est juste hallucinant !

Bref, un podium virtuel de 2ème sénior pour ma part, virtuel car seuls les noms les plus connus se sont vus appeler sur le podium !!! Ils avaient même oublié la seule V3 de la course qui boucle son parcours seule en 38hr, une femme charmante Nicole avec laquelle j’ai eu le plaisir de vivre cette semaine en Martinique. Elle vit dans les Pyrénées et réalise des courses… diagonale des fous, grand raid des Pyrénées… et tout cela sans panique ni stress, juste impressionnante de sagesse !

La Martinique est magnifique , la chaleur, c’est juste terrible, on a tous cru mourir de froid à Orly au retour alors que la veille, on cramait sur un catamaran à manger des acras…(ça, c’était de la récup d’après course) lol et plonger dans la mer tellement on transpirait de rien faire… même le rhum ne nous désaltérait pas hihihi

Voilà les amis, cette expérience me montre que tout est possible, c’est fou, j’ai hâte de faire le suivant, certainement  que j’irai voir ma petite Nicole dans les Pyrénées le 24 aout faire les 160 km avec 10000 de dénivelé.

Soyez solidaire et généreux

Ce week-end, c’est le moment d’être solidaire en participant au Télethon de Ploneis :

RDV samedi 8 décembre à 15 heures à la salle polyvalente de Ploneis pour une randonnée-footing de 11 km à la découverte de la campagne et des environs de Ploneis.
Un pot de l’amitié sera offert aux participants à l’issue de la sortie
Un rendez-vous organisé par Michel et Marie-Agnès Calvez

Pour découvrir le programme de la journée, cliquez ici

Remise des trophées sportifs Quimpérois

Vendredi soir, avait lieu au pavillon à Quimper la remise des trophées sportifs Quimpérois.       Deux  athlètes de Courir avec Brin d’Avoine étaient nominés : Stéphanie Le Floch et Michel Le Mao
Chez les vétérans, c’est Michel Le Mao qui remporte le trophée.

Bravo à eux et belle reconnaissance pour Michel, athlète discret et modeste mais néanmoins performant.
Et pour Stéphanie, ça n’est que partie remise pour l’année prochaine au vu de ses performances (cf article suivant)…

Beau défi de Stéphanie Le Floch à la Transmartinique…et un beau podium

http://www.transmartinique.com/wp-content/uploads/2012/11/bandeau_suivi.jpg

Stéphanie aime les défis et ce week-end, c’est un beau défi qu’elle doit (et va !) relever. Nous connaissons sa passion pour les courses extrèmes et les longues distances. Elle a pris le départ samedi 1 décembre à 3 heures du matin (heure locale-5 heures de décalage horaire) de la Transmartinique, un ultra-trail de 133 km, traversant la Martinique du nord au sud avec 5230 mètres de dénivelé positif et négatif. En prenant le départ de ce trail, elle va se confronter aux meilleures féminines de la discipline.

STEPHANIE EST ARRIVÉE, elle a terminée sa course en 31h 7 mn 26 s. Elle se classe 54 ème au scratch et 10 ème féminine sur 500 inscrits.
La cerise sur le gâteau : Stéphanie termine 2ème senior et monte donc sur le podium !

-Une course remportée chez les hommes par Antoine Guillon en 17h 9mn, déjà victorieux l’an dernier et possédant un palmarès plutôt bien garni…(Grand Raid de la Réunion, avec 5 tops 4 : 2 fois 2e, 2 fois 4e et une fois 3e. The North Face® Ultra-Trail du Mont-Blanc® avec pour meilleures places : 4e, 5e, 6e, 8e. Différents ultras comme la Transmartinique, le Cro-Magnon, l’ultra Ardéchois ou la Montagn’hard).

-Chez les femmes, victoire en 24h 43mn de Véronique Chastel (12ème au scratch) : ancienne triathlète de haut niveau (championne de France) et nombreuses victoires sur des trails longues distances (Festival des templiers, …), participation à l’ultra-trail du Mont Blanc…

Bravo Steph, belle course et belle performance sous les cocotiers et la chaleur (tu en as de la chance !) et maintenant bonne nuit !!!!!
Nous attendons désormais
ton commentaire et tes photos…
Cliquez ici pour voir la vidéo